topblog Ivoire blogs

12/03/2016

Des immigres abandonnes a leur sort a Milan la seconde capitale Italienne.

11358535_904043719668028_145256210_n.mp4

DES IMMIGRÉS AFRICAINS ABANDONNÉS À LEUR SORT À MILAN LA DEUXIÈME CAPITALE DE L'ITALIE.

Depuis une décennie des africains de tout origine se sont adonnés à l'immigration vers l'Europe pour des raisons que tout le monde sait à savoir le pillage d'où le brigandage de par l'occident de ses ressources et la traitrise inter-communautaire de ses enfants corrompus et mal intentionnés.Alors l'affluence de l'immigration va permettre l'entrée en scène de nombreux pays européens donc l'Italie pour l'accueil.Ainsi l'Italie recevra des fonds de la part l'union européenne pour circonscrire cet afflux.Aujourd'hui le continent le riche est devenu un continent d'émigration relativement à son manque de moyens logistiques de guerre car l'oncle du ver de terre était sculpteur de squelettes.L'Afrique est aujourd'hui devenu le bourreau de tout dans l'histoire.Alors ses enfants subiront le sort amère comme une personne qui meurt de soif face à une mare de vinaigre.La mort s'en suit au perile de la mer méditerranée qui se donne du zèle d'engloutir l'homme au cœur emporté par le chagrin de laisser son continent dans un impasse tâche par des zebrures rouge faisant couler des flots de sang émanant d'une âme torturée.D'autre sont parti sans laisser de trace à leur progénitures faisant ainsi des orphelins aujourd'hui abandonnes à leur sort dans un pays qui se dit hospitalier qui Pourtant profite de leur faiblesse et de leur ignorance.L'Afrique est finalement le continent qui a le plus souffert dans l'histoire du monde et en continu.Si le continent qui a le plus foi en Dieu est le plus malheureux alors les blancs seront esclaves des noires au paradis."Rire".sinon les blancs accepteront d'être les plus pauvres pour en etre ensuite les maitres du paradis.L'Afrique doit se réveiller pour chasser ces mals intentionnés responsable de leur malheur et s'y imposé.

Rédaction Sindou John G. dans pensée du panafricain.

Les commentaires sont fermés.