topblog Ivoire blogs

22/03/2018

LE DR ALASSANE DRAMANE OUATTARA A ÉCHOUÉ ET IL DOIT RENDRE LES ARMES AU PEUPLE IVOIRIEN.

Monsieur-Ouattara-Alassane-100-millions-CFA-aux-candidats-à-la-présidentielle.png

Tentative d'enlèvement au Ghana : Le ministre Kone Katina Justin échappe au kidnapping de la milice du Dr Alassane Dramane Ouattara de connivence avec des policiers Ghanéens .

Combien de temps encore allons nous vivre cette situation rétrograde de non réconciliation en Côte d'Ivoire.Depuis son accession au pouvoir avec l'aide de Monsieur Nicolas Sarkozy,ancien président français et de l'impérialisme , le Dr Alassane Dramane Ouattara en a après Tous les proches du président Laurent Gbagbo.Pourquoi cette haine ? Entre le 02 décembre 2010 et quelques jours d'après le 11 Avril 2011 donc après l'arrestation du président Laurent Gbagbo, il s'est passé une crise postélectorale qui s'est soldée par la guerre civilo-militaire qui a fait plus de 3000 morts,des prisonniers politiques et apolitiques et une centaine de milliers d'exilés politiques du à la répression ethnique et militaire qui sévissait dans le pays .En effet la Côte d'Ivoire a connu une guerre ethnique en dépit de la crise électorale d'où après l'arrestation du président Laurent Gbagbo, des groupes ethniques ont été ciblé plus principalement les wê issues du grand ouest de la Côte d'Ivoire qui ont connu un génocide d'environ mille morts en une journée au carrefours à Duékoué. Abidjan n’a pas été épargné d’une chasse à l'homme bien organisée par la rébellion armée surplace qui rentrait et pillait les domiciles des citoyens considéré pro-gbagbo et aussi des citoyens lambda jugé par leur appartenance ethnique.Les jeunes accusés par des indicateurs citoyens lambda étaient envoyés et tués sur la place publique.Et les victimes étaient constitués principalement de jeunes wê.Les rapports des organisations des droits de l'homme stipulent que 98 % des réfugiés ivoiriens au Ghana est constitué de wê avec un nombre pas trop considérable d'un mélange ethnique issus du Nord de la Côte d'Ivoire dont Le ministre Kone Katina Justin , le ministre Issa Malick Coulibaly qui ont frôlé juste un kidnapping au jour du 12 mars 2018 dont a été victime le ministre Charles Blé Goude extradé aussitôt à Abidjan puis à la Haye où il est jugé en ce moment.
Une caravane de réconciliation avait été mis en place par le gouvernement du Dr Alassane Dramane Ouattara avec à sa tête monsieur Charles Konan Bany qui fut un véritable échec avec les arrestations suivi des ministres Hubert Oulaye et Assoua Adou qui avaient toute suite tendu la main au pouvoir d'Abidjan depuis le Ghana pour pouvoir regagner leurs familles respectives.Cependant , la réconciliation n'a plus tenue la route jusqu'à nos jours d'où le pouvoir actuel tient toujours dans son viseur les proches du président Laurent Gbagbo donc ceux qui essayeront de s'opposer à la mauvaise gestion.La Côte d'Ivoire souffre beaucoup de cette situation avec au commande une rébellion armée et le Dr Alassane Dramane Ouattara qui de loin n’est prêt à faire la paix avec lui-même avant de passer au peuple.La Côte d'Ivoire est en une tendance machiavélique, ethnique et xénophobe”Les ivoiriens connaissent en ce moment une insécurité grandissante avec l'avènement des microbes qui décapitent les citoyens et les enlèvements d'enfants à des fins de sacrifices humains”.Nous pensons que le pouvoir devrait tout simplement s'attaquer au problème réel de la Côte d'Ivoire,C'est à dire veiller à la sécurité des populations qui sévissent tous les jours les microbes et des meurtrissures des enlèvements de leurs enfants.Ceux qui se sont exilés ne doivent plus faire l'objet de poursuites judiciaire ou de tentative d'arrestation . Le vrai problème de la Côte d'Ivoire, c'est comment rétablir la sécurité pour permettre à tous les Ivoiriens exilés à rentrer chez eux et de même se pencher sur la procédure de libération de tous les prisonniers politiques incarcérés injustement et sans jugement à la MACA depuis Avril 2011 car la réconciliation, c'est pardonné et s'accepter mutuellement malgré tout ce qui s'est passé, poser des actions allant dans le sens de la paix et la réconciliation et non se battre pour un fauteuil qui ne nous appartient pas.Nous pensons cependant que le pouvoir doit être restitué démocratiquement au peuple de Côte d'Ivoire qui jugera qui doit ou ne doit pas diriger le pays.Le Dr Alassane Dramane Ouattara et la rébellion ont échoué non seulement la réconciliation,mais aussi dans l'exercice du pouvoir d'État.

Vive la Côte d'Ivoire digne et souveraine et vive l'Afrique digne et souveraine !!!

Rédaction Sindou John G. dans pensée du panafricain.

05/03/2018

POURQUOI ALASSANE DRAMANE OUATTARA EST UN GROS INCOMPÉTENT CORROMPU.

CÔTE D'IVOIRE: Un endettement insensé,une population de plus en plus pauvre.

received_1757066141016844.jpegLe 11 avril 2011, une rébellion armée et le Dr Alassane Dramane Ouattara appuyés par l'impérialisme prenaient le pouvoir en Côte d'Ivoire alors que seulement 200 milliards de francs CFA sur environ 6500 milliards restait à payer pour épuiser la dette extérieure de la Côte d'Ivoire afin de permettre à la Côte d'Ivoire de enfin embrasser l'ascendance du développement économique .En effet,Alors qu'il est président élu démocratiquement de la République de la Côte d'Ivoire en 2000,son excellence Le président Laurent Gbagbo a inscrit le dynamisme économique et politique autour de son pays et son peuple d'où le secteur informel avait aussi pris une tournure assez considérable et évolutive convergeant avec les autres secteurs donc primaire, secondaire et tertiaire : C'était l'équilibrisme économique et politique qui a permis à chaque ivoirien de connaître l'autosuffisance avec une décroissance record du grand banditisme,de la délinquance et des crimes rituels qui sévissent en ce moment en Côte d'Ivoire.
Cette croissance généralisée n'a pas du tout plu aux brebis galeuses et rats aigris de l'évolution de la situation dans notre Pays.Alors leur méchanceté et leur égoïsme va ainsi défrayer la chronique donc surpasser leur équilibre philosophique et psychologique pour former une rébellion armée qui va se hisser ensuite au sommet de l'État avec le soutien puissant des multinationales.Alors une nouvelle phase de développement appelée Émergence selon le Dr Alassane Dramane Ouattara va voir le jour :C'est le chaos économique ! Plus d'une dizaine de milliards de dettes attribué de nouveau à la Côte d'Ivoire sans facture, le patrimoine ivoirien dilapidé à des fins dispensables et qui sont en train de laisser des souvenirs douloureux à notre peuple. C'est assez important de savoir avec quel haine et méchanceté,ce gouvernement aux abois est train de mettre ce si beau pays à genoux . Un si beau pays comme la Côte d'Ivoire aux temps respecté et envié pour son Essor économique et politique, sa solidarité donc sa capacité à recevoir les étrangers sur son sol. ça c'était mon pays la Côte d'Ivoire qui n'avait fait de différence entre ses fils et filles.
Une croissance économique pseudo-record qui ne profite pas au peuple Ivoirien qui de plus en plus prend le désert pour sa survie.La Côte d'Ivoire ma patrie est loin de connaître la paix tant prôné depuis déjà plusieurs décennies avec cette rébellion armée à sa tête qui sévit du jour au jour et qui trouble la quiétude des Ivoiriens. Même si le Dr Alassane Dramane Ouattara venait par quitter le pouvoir,le peuple aura toujours en face une rébellion armée.Et ceci, Les ivoiriens doivent le savoir . Mon pays va très mal avec une insécurité qui grandit chaque jour.Le peuple de loin ne croirait à ces balivernes qui consiste à prendre des dettes pour prétendre développer un pays.Quel sera l'avenir de la nouvelle génération face à cette dette record ! À voir que un panafricain du nom de Laurent Gbagbo nous avait déjà décrire son économiste à travers ces grandes définitions du budget par le canal de son feu ministre des économies et des finances Bohoun Bouabre et son analytique de développement sans endettement qui a bien failli mettre à genoux les multinationales.Et cela, les Ivoiriens l'ont tous vu et acerté. Cependant, comment comprendre une philosophie de l'endettement qui convergerait avec le développement d'un Etat souverain ?? C'est tout simplement de l'escroquerie politicienne . Et cela il faut le rejeter avec énergie et véhémence.Et d'ailleurs les propos de Monsieur Laurent Wauquiez député français donne l’affirmation sur l'endettement insensé sous lequel la Côte d'Ivoire notre patrie est en train de succomber.Je pense que les Ivoiriens doivent tous rechercher et comprendre les grandes bases du souverainiste et de la dignité d'un pays dans lequel il vit.
Vive l'Afrique consciente !!!

#FREEDOM
#PdtFPP

Rédaction Sindou John G. dans pensée du panafricain.

08/02/2018

LAURENT GBAGBO :18 MOIS ET 08 ANS DE GESTION DE 40% DU TERRITOIRE NATIONAL DE LA CÔTE D'IVOIRE ET 700 MILLIONS DANS SON COMPTE EN 2011.

4310863-6505851.jpg

POLITIQUE
Côte d’Ivoire : plus de 700 millions FCFA sur un compte bancaire de Laurent Gbagbo
15 mai 2012 à 17h44
Par André Silver Konan

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo n’est pas aussi indigent que cela. De source judiciaire, 741 071 364 de F CFA (soit environ 1,13 million d’euros) ont été découverts sur un compte bancaire ouvert à son nom à Abidjan.

Le compte bancaire de Laurent Gbagbo sur lequel ont été découverts les 741 071 364 francs CFA (1.13 million d’euros) est logé à la Société générale de banques en Côte d’Ivoire (SGBCI, filiale de la Société générale en France). Selon nos sources, il a été ouvert fin octobre 2000 par les services de la direction administrative et financière de la présidence ivoirienne, juste après la prestation de serment de Laurent Gbagbo à la présidence de la République.

Ce compte a été régulièrement approvisionné à partir de juillet 2002, quand Gbagbo a signé un décret déterminant les conditions matérielles et financières d’exercice des fonctions de président de la République. Ce décret, daté du 17 juillet, fixait le salaire du président de la République à 9 584 580 FCA (14 632 euros). Une somme qui a été dès lors régulièrement versée sur le compte de la SGBCI. Le compte devrait contenir plus d’un milliard de francs CFA si des transferts de fonds vers d’autres comptes n’ont pas été effectués entre-temps.

Le 28 décembre dernier, le greffe de la Cour pénale internationale (CPI, où est détenu Laurent Gbagbo) avait déclaré que l’ancien président ivoirien était indigent et qu’<< à priori, le demandeur ne dispose pas de ressources suffisantes pour prendre en charge tout ou partie des coûts » de sa défense. Le greffe avait précisé qu’il poursuivrait son enquête puisque « des informations publiques font état d’autres biens et avoirs ».

Frais de justice

Nos sources indiquent que les autorités ivoiriennes ont informé le greffe de la CPI de l’existence de ce compte et de la découverte de trois autres comptes privés de Gbagbo, dont le solde n’a pas été révélé. Un proche de l’ancien président qui a souhaité garder l’anonymat a ironisé sur la découverte de ce compte : « Pour des dirigeants qui se font passer pour des érudits en finance internationale, Ils ont mis beaucoup de temps pour découvrir ce compte », ajoutant que « 700 millions de francs CFA, c’est bien peu pour un ancien président dont la défense va coûter au bas mot 900 millions de francs CFA (1,3 million d’euros, NDLR) ».

Élu en octobre 2000, Gbagbo a été chassé du pouvoir en avril 2011, après avoir refusé pendant plus de quatre mois de céder le pouvoir à Alassane Ouattara, le président élu à la suite de la présidentielle de novembre 2010. Même s’il avait voulu l’utiliser pour payer ses avocats, Laurent Gbagbo ne pourrait, de toute évidence, pas avoir accès à son dû. Son compte officiel de président, à l’instar des trois autres qu’il possède à Abidjan, sont gelés par la justice ivoirienne qui le poursuit par ailleurs pour crimes économiques. Pour l’heure, il bénéficie provisoirement, de l’aide judiciaire de la CPI.


Source : Jeune Afrique

Sindou John G. dans pensée du panafricain.